publicité

télécoms

OPT: du nouveau dans l'affaire des poteaux téléphoniques contenant un produit hautement toxique?

  • Sylvain Duchampt
  • Publié le 09/08/2013 | 10:46, mis à jour le 09/08/2013 | 10:50

Que sont devenus les poteaux à la créosote de l'OPT ? 2500 poteaux traités avec un produit hautement toxique et qui, un plus tard, sont toujours entreposés au Port Autonome de Nouméa . L'OPT souhaiterait les détruire au plus vite mais les associations environnementales s'en inquiètent.

Les poteaux à la créosote de l'OPT © NC1ère
© NC1ère Les poteaux à la créosote de l'OPT
L'an dernier,  l'odeur dégagée par ces 2500 poteaux téléphoniques traités avec cette substance nocive n'était pas passée inaperçue à Ducos. Or, un an après, ces poteaux indésirables sont toujours entreposés au Port Autonome. l'OPT (Office des Postes et Télécommunications)  aurait bien aimé les renvoyer au fournisseur mais aucune compagnie maritime desservant la Nouvelle-Calédonie n'a voulu les transporter.

Les poteaux sont entreposés dans des containers au port autonome. © NC1ère
© NC1ère Les poteaux sont entreposés dans des containers au port autonome.

L'OPT a donc décidé de les détruire, "selon les règles internationales en vigueur", mais les associations environnementales ne l'entendent pas de cette oreille et s'inquiètent des mesures de protection à prendre pour éviter tout risque pour la population calédonienne.
En attendant que la solution la plus écologique possible ( ou la moins contaminante possible...) soit trouvée, l'on peut s'interroger sur le coût final d'un tel fiasco pour le seul opérateur téléphonique autorisé en Nouvelle-Calédonie.


A suivre, le reportage de Sylvain DUCHAMPT et de Michel BOUILLIEZ: 


Les poteaux de l'OPT au créosote

 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play